BforBank nous explique le Bitcoin


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/init.php on line 215

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/recommendations.php on line 264

En ce moment les cryptomonnaies font couler beaucoup d’encre.

BforBank et SelectoBanque vous expliquent tout.

Sauf si vous vivez au fin fond d’une grotte il est impossible que vous n’ayez pas entendu de cette cryptomonnaie, tant elle divise l’opinion publique.

Certains y voient une opportunité, une véritable révolution des transactions, d’autres s’en méfient ouvertement et craint de revivre un jeudi noir sous coup de spéculation.

Le bitcoin c’est quoi ?

Le bitcoin c’est une monnaie virtuelle, elle a été créée en 2009, et elle n’existe que sur internet. Cette monnaie n’est ni contrôlée par un état ni par des banques. Elle ne peut être utilisée que virtuellement pour des achats ventés sur internet. À ce jour il existe plusieurs monnaies virtuelles, mais le Bitcoin est la plus connu et la plus utilisé à ce jour.

Est-ce que beaucoup de personnes utilisent le Bitcoin ?

C’est très difficile à estimer. Selon une étude du Cambridge Center for Alternative Finance, on estime qu’il y a plus de 3 millions de personnes qui possèdent des comptes de monnaies virtuelles.

Le phénomène est tel que la Communauté de la cryptomonnaie estime que 5 millions de personnes utiliseront ces monnaies virtuelles l’horizon 2019.

Pourquoi le Bitcoin a-t-il vu le jour ?

Le Bitcoin paradoxalement a été créé suite à une méfiance de la population vis-à-vis du système financier international après les diverses crises économiques. Cette monnaie est alors perçue comme une alternative aux devises traditionnelles (dollar, euro, yen…). Les monnaies sont censées être des valeurs sûres, nous n’avons pas de variation extraordinaire, mais l’inconvénient à ce système c’est que les gains sont quasi nuls.

Est-ce une réelle monnaie ?

Si on regarde la définition d’une monnaie dans le Larousse, oui le Bitcoin pourrait être une monnaie, car elle permet de mesurer la valeur d’un bien, d’un actif et il facilite les transactions commerciales.  Néanmoins, comme le précise La Banque de France, ce n’est pas une monnaie, car elle n’a pas de cours légal, puisque personne à ce jour ne peut légalement accepter un paiement en Bitcoin. De plus, « le bitcoin n’est pas assorti d’une garantie légale de remboursement à tout moment et à la valeur nominale ».

Pourquoi le Bitcoin fait tant débat ?

À cause des risques liés à cette monnaie.

Déjà, car c’est une monnaie très volatile avec des pics et des effondrements successifs. Chaque évolution et changement économiques a un impact sur sa valeur qui va là faire fluctuer excessivement.

La Banque de France a d’ailleurs publié une note spéciale mettant en garde contre son caractère « hautement spéculatif » au « risque financier certain » pour les personnes qui la détiennent.

À titre d’exemple, il y a quelques semaines le cours du Bitcoin crevait le plafond en dépassant les 1 000 dollars en novembre dernier. À ce jour son cours a été divisé par 7…

Mais aussi, car son utilisation est controversée, car plusieurs hackers demandent des Bitcoins en rançons. C’est pourquoi elle est également appelée la « monnaie du crime », elle est également utilisée pour le « commerce » de drogue et armes sur le « darkweb ».

 Ouvrir un compte BforBank