Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/init.php on line 440

Épargne : Les 5 grands changements pour vos économies en 2018


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/init.php on line 215

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/recommendations.php on line 264

Certaines mesures prises le 27 septembre dernier par le Gouvernement affecte directement votre épargne dès aujourd’hui le 1er janvier 2018.

Faisons ensemble un tour d’horizon de ces 5 mesures.

1. La hausse de la CSG

La CSG est une taxe prise sur les intérêts. Dès aujourd’hui nous allons connaitre une hausse de 1,7 point de la Contribution Sociale Généralisée. Cette hausse a pour objectif de compenser le manque à gagner de l’État suite à la suppression des cotisations salariales chômage et maladie pour tous les salariés du privé.

C’est ainsi que les retraites les plus aisés, les fonctionnaires et les travailleurs indépendants, mais aussi les épargnants sont concernés par cette augmentation.

Hier la CSG prélevée sur les revenus des placements était de 15,50 % aujourd’hui 1er janvier elle passe à 17,20 %.

2. Le prélèvement forfaitaire unique ou flat tax

Le système fiscal jusqu’au 31 décembre 2017 était progressif, ainsi le taux de prélèvement dépendait de notre tranche marginale d’imposition. Soit compris entre 15,50 % pour les revenus les plus modestes et jusqu’à 60,50 % pour les revenus les plus aisés (en comptant les prélèvements sociaux). Maintenant le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) est à un taux unique de 30 % sur les revenus mobiliers.

Les ménages les plus modestes la possibilité de rester sur le système de 2017 (nous vous le conseillons sous peine de voir votre imposition grimper à 30 %).

Néanmoins pour les foyers les plus riches, il est plus judicieux de choisir le nouveau système de PFU qui baissera votre plafond à 30 %.

3. L’assurance vie, l’épargne préférée des Français

L’assurance vie à une fiscalité particulière, en effet vous n’êtes prélevé qu’au moment du rachat (c’est à dire au retrait) total ou partiel suivant la durée de détention de votre contrat et cela ne concerne que la part des intérêts.

Vous avez la possibilité de choisir entre une imposition en l’impôt sur le revenu ou en prélèvement forfaitaire libératoire (PFL).

Suivant l’âge de votre contrat et votre fiscalité, votre conseiller saura vous accompagner dans le meilleur choix.

Aujourd’hui le taux d’imposition pour un PFL est de :

* 35 % en cas de rachat avant 4 ans,

* 15 % en cas de rachat entre 4 et 8 ans,

* 7,5 % en cas de rachat à partir de 8 ans.

Avec des abattements fiscaux en plus à partir de 8 ans de détention du contrat d’assurance vie, de 4 600 € d’intérêts pour une personne seule et 9 200 € pour un couple.

Par ailleurs, les assurances vie ont des règles de transmission avantageuse :

* Les primes versées avant 70 ans ont un abattement de 152 500 € par bénéficiaires, puis 20 % du montant de 152 501 € jusqu’à 700 000 € puis 31,25 % à partir de 700 001 €.

* Les primes versées après 70 ans ont un abattement tout bénéficiaire confondu de 30 500 € ainsi que tous les gains générés par ce versement.

Bonne nouvelle tout cela reste inchangé.

Seul changement à l’horizon, le PFU de 30 % s’appliquera aux intérêts réalisés au-delà de 150 000 € d’encours pour une personne seule et 300 000 € pour un couple.

Bien que nous espérons que vous en fassiez partie, cette application est entrée en vigueur le jour de son annonce soit le 27 septembre 2017 et ne concerne que 3 % des contrats d’assurances vie.

4. Le PEL

Les Plans d’Épargne Logement de plus de 12 ans seront également concernés par la mise en place du Prélèvement Forfaitaire Unique.

Reportez-vous au conseil précédemment décrit, les foyers modestes auront intérêt à rester à l’ancien système de taxation quant aux plus aisés à choisir le nouveau taux.

Pour les PEL ouverts entre le 1er aout et le 31 décembre 2017, ils ne seront touchés que par la hausse de la CSG de 17,20 %.

Quid des nouveaux PEL ? Ils se verront appliquer la nouvelle taxation de 30 %. Cela entraîne une diminution du rendement net du produit de 0,70 % (soit moins que le livret A)

5. Les Livrets

La valse des Livrets, avec en tête les Livrets A, les Livrets d’Epargne Populaire (LEP), les Livrets de Dévolopemment durable (LDD ou Codévi), les Livrets Jeune.

Tous ces livrets demeurent exonérés de Prélèvements Sociaux (PS) en 2018 et ne seront donc pas pénalisés par la hausse ni de la CSG ni du PFU. Ouf au vu du taux d’intérêt du livret A…

Par ailleurs le Gouvernement a acté pour un gel de la rémunération du Livret A à 0,75 % pendant encore 2 ans au moins.

Voilà le tour d’horizon de notre année 2018 concernant votre épargne.

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous propose de lire ou relire ces 2 articles

Comment booster son épargne grâce aux banques en ligne ?

Quel est le meilleur compte épargne sur les banques en ligne ?

%d blogueurs aiment cette page :