ING va s’efforcer de garder ses clients Record


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/init.php on line 215

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/recommendations.php on line 264

Record Bank et ING sont en plein divorce, un divorce qui ne se passe pas a l’amiable et donc le choix de la garde des enfants n’est pas encore défini. Les agents de Record Bank et ING veulent chacun garder les 600 000 clients de Record Bank. Passeront-ils chez ING, la banque mère, ou bien resteront-ils fidèles à leur agent bancaire ?

Qu’est-ce que Record Bank ?

Record Bank, c’est le réseau d’agents indépendants d’ING Belgique. Néanmoins il cessera d’exister le 1er avril prochain. C’est ce qu’a annoncé ING dans un courrier adressé à ses 600 000 clients, dont 200 000 ont Record Bank comme banque principale. À cette date, Record Bank et ING Belgique fusionneront juridiquement.

Dans les faits, le transfert se déroulera sur 3 mois pour se terminer le 30 juin. Chaque weekend une partie des clients se verra transférer pour ne pas créer de perturbations interbancaires.

Les clients ne sauront que 3 semaines à l’avance dans quelle agence ING lui sera attitré.

Un Timing dans le flou

Beaucoup d’agents de Record ont du mal avalé la pilule et le courrier glissé aux clients dans un petit dossier ING. Ils n’avaient pas été prévenus et la surprise n’a pas fait sourire.

Pour les agents, le timing est trop court pour contrecarrer une transition trop rapide et récupérer les clients.

ING quant a elle souhaite récupérer le maximum des 600 000 clients de Record, cela ne sera pas une chose facile étant donné que ces clients sont émotionnellement liés à leur agent. « Les clients sont chez Record pour leur agent. La fidélité des clients de Record est très élevée. Record était la banque d’épargne, souvent gérée par des courtiers d’assurances, dont l’approche est toujours centrée sur le client. »

Le règlement à l’amiable

Même si d’un point de vue juridique les agents vont perdre leur client le 1er avril, ils devront accompagner la transition jusqu’au 30 juin et la migration vers ING.

Un règlement amiable avait été mis sur pied l’été dernier et comptait notamment une indemnité d’éviction, c’est-à-dire une compensation pour la perte du portefeuille de clients. Cela représentait 15 mois de commissions. Mais pour en bénéficier, l’agent doit signer une clause de non-concurrence et beaucoup d’entre eux ne sont pas d’accord sur ce principe. Ils comptent plutôt continuer, récupérer tout ou partie de leur clientèle et les offrir à une autre banque. Ce qui n’était pas dans l’accord du rapprochement entre Record et ING et ne ferait pas les affaires d’ING.

Les agences Record sont à l’instar des courtiers, ils sont commercialement les plus intéressantes et sont donc très courtisés. On parle entre autres de Fintro, qui est le réseau des indépendants de BNP Paribas Fortis, on laisse toutefois entendre que la banque n’est pas activement en recherche d’expansion. Affaire à suivre.