Quelles sont les nouvelles réglementations pour les banques en 2018


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/init.php on line 215

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/selectobanqu/www/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/recommendations.php on line 264

L’année 2018 sera une année riche pour les banques françaises avec son lot d’adaptation pour continuer à se positionner sur le marché français et international. Elles ont une année ponctuée de réformes et réglementations qui vont rythmer une transformation nécessaire.

Voyons de plus près leurs défis 2018 en matière de réglementation.

La règle de marché MIF2 pour les banques privées et d’investissement

Dés ce début d’année les banques d’investissement et les banques privées seront soumises à la nouvelle règle de marché (MIF2) qui va imposer de revoir la tarification de certains services ainsi qu’une meilleure transparence. C’est un défi de taille pour ces banques qui facturent déjà leur expertise pour ne pas faire peser le coût de cette réforme sur des clients déjà à la limite de la rupture. Aujourd’hui, sur le marché de l’expertise patrimonial se profilent des banques en ligne très douées, par exemple BforBank. Une banque en ligne pour les clients exigeants.

BforBank se positionne comme une banque privée en ligne particulièrement efficace et attractive pour tous les clients qui ont un besoin spécifique en placement financier. Avec des produits d’assurance vie parmi les meilleurs du marché et une expertise avérée sur le marché boursier. La qualité du service client des conseillers de BforBank est particulièrement élevée. Vous êtes face à de réels professionnels patrimoniaux. C’est d’ailleurs le moment d’ouvrir un compte, actuellement BforBank propose une offre de bienvenue très intéressante. En effet, vous bénéficiez de 80 € pour l’ouverture d’un compte courant et 50 € de bonus pour l’ouverture de votre livret d’épargne, soit 130 € de bonus. Dépêchez-vous, cette offre est limitée dans le temps et se termine le jeudi 18 janvier 2018.

Ouvrir un compte BforBank

L’entrée en vigueur du cadre européen sur les moyens de paiements (DSP2)

Le mercredi 18 avril est également la date où les banques de détail devront se conformer à l’entrée en vigueur du cadre européen sur les moyens de paiements (DSP2). Il consiste à instaurer des règles de sécurité bien plus strictes pour les paiements en ligne. Mais surtout, il va forcer les banques traditionnelles à partager avec les fintech leurs données clients.

De cette réforme va certainement naître une nouvelle collaboration entre les banques traditionnelles et les banques en ligne, ainsi qu’une ouverture encore plus importante des banques européennes sur le marché français. Une mouvance qui va s’accélérer à l’image de la réussite d’ING Direct sur notre hexagone.

ING Direct compte plus de 1 million de clients sur notre territoire. C’est une banque d’origine néerlandaise qui s’est fait sa place en France grâce à son assurance-vie. L’assurance vie est l’épargne préférée des Français depuis des décennies. En arrivant en 2004 avec son offre ultra compétitive et ses taux gonflés, ING direct a fait son nom. Par ailleurs c’est une banque en ligne simple à gérer qui possède des produits et services d’une excellente qualité et la place parmi les meilleures banques du moment.

 Ouvrir un compte ING Direct

L’entrée en vigueur du nouveau règlement européen (RGPD)

En mai, il y a le printemps et les différents ponts qui nous mettent du baume aux joues, mais également l’entrée en vigueur du nouveau règlement européen (RGPD) sur les données. Cette seconde partie ne devrait pas réjouir autant que nous l’arrivée du mois de mai pour les banques. C’est un règlement qui va obliger les institutions financières à rendre des comptes à leurs clients en cas d’utilisation de leurs informations personnelles. Et cela à l’heure actuelle ça fait mal aux banques, car elles aimeraient au contraire pouvoir exploiter d’une manière plus intensive leurs informations pour gagner en efficacité.

L’année 2018 devrait être exaltante en redessinant le paysage bancaire tel qu’on le connait, ponctué de redistribution des cartes, qui sortira son As du jeu ?